• Du bleu des rêves

    Les yeux qui piquent. On se frotte les paupières, les mains  jointes et caressant du bout des doigts, de façon circulaire, dans un murmure de fatigue. Un bâillement. Les yeux humides.
    La fatigue qui règne en toi.
    Ne rien faire. Se poser, s'allonger. Respirer. Les yeux qui piquent toujours, mais les yeux fermés. Une main qui serre le poignet de l'autre, sous le menton. Le corps prélassé. La somnolence. Les images et les sons qui s'imiscent dans la réalité. Ton souffle, comme un ronflement.
    Plus de pensée. Plus de compliqué.
    Le sommeil.
    Le rêve.
    Le long voyage.
    Un jour, plus tard, après le long temps à attendre le marchand de sables, après cent voyages, avec un batman à Varsovie, des parents débattant en assemblée, ou un séminaire étrange sur le sexe, le réveil. L'amarrage. On se joint au quai. On débarque. On regarde la ville, on se retourne vers la mer. On avance dans la ville et on ne voit plus le bleu. Peut-être le bleu klein. Il me semble être la couleur des rêves. Il est loin. Tout a déjà disparu.
    De nouveau le réel. On croque les céréales, le corps encore bouffi dans le pyjama, on tente de se rappeler nos rêves.

    On revoie batman. Une ville comme Varsovie. On aperçoit la mer par petits bouts, mais impossible d'y retourner avant la fin de la journée. 

     


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Ton chocolat 86%
    Mardi 14 Octobre 2008 à 21:45
    et pourquoi il devrait toujours il y avoir un sujet?
    Bon comme je ne l'avais pas écrit à l'époque, je le fait maintenant : j'aime ce texte. Par sa force évocatrice et son suspense. D'ailleurs on va le rediffuser. Gnark gnark gnark!
    2
    Ton chocolat 86%
    Mardi 14 Octobre 2008 à 21:46
    et pourquoi il devrait toujours il y avoir un sujet?
    Bon comme je ne l\'avais pas écrit à l\'époque, je le fait maintenant : j\'aime ce texte. Par sa force évocatrice et son suspense. D\'ailleurs on va le rediffuser. Gnark gnark gnark!
    3
    Ton chocolat 86%
    Mardi 14 Octobre 2008 à 21:47
    Bug...
    Désolée, il y a eu comme un hic dans le smilblic. Loin de moi l'idée de te harceler.
    4
    Jeudi 16 Octobre 2008 à 20:58
    sur l'île des patates ?
    Tu veux le mettre sur l'île des patates ? Ça ne me pose pas de soucis. Je veux bien le faire d'ailleurs, si tu n'as pas le temps. Tu sais, ça m'a fait super bizarre que tu m'aies écris des commentaires ici. C'est la première fois. C'est drôle… Pour les blogs, je ne les ai pas encore vraiment regardés, mais je te promets que je vais le faire. J'espère que tu vas bien et tout, à bientôt.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :