•  " Définition  
     
     

    bazar, nom masculin
     
    Sens 1 Marché couvert en Afrique du Nord et dans les pays arabes. Synonyme souk Anglais bazaar
    Sens 2 Magasin  sont vendus toutes sortes d'objets. Synonyme bric-à-brac Anglaisgeneral store
    Sens 3 Objets en désordre [Familier]Synonyme bric-à-brac Anglais jumble"
     
     

    Voilà ce que je trouve sur le net à propos du mot "bazar".

    A ce moment-là, que serait un bazar corporel ?…

    Car, comprenez-vous, l'expression "bazar corporel" m'a traversé le cerveau l'autre jour, et j'ai décidé de la garder dans mes filets.

    On pourrait penser qu'un bazar coporel ce serait une partouze. Je ne suis pas d'accord. Ça pourrait, hein, mais moi, jvois pas ça comme ça.

    Je vois le bazar corporel à deux. Je vois deux corps qui seraient des bazars mutuels et qui iraient fouiner le bric-à-brac en détail pour voir si le souk ne recèle pas quelque-part quelque pièce merveilleuse.

    Je veux faire un jeu. Je veux essayer de parler du "bazar corporel" à partir du système déjà opté lors de ma note précédente.

    Bazar : bas, art, bassesse, Basse, Zob, Ras, Rasage, lézard, hasard, Anar', Base, Blizzard.

    Corporel : Corps, peau, pore, râle, reine, cor, oreille, corail, roc, roche, elle, coeur, encore …

    Corps peau râle. Corps pour elle. Ah ah ! C'est drôle.

    Il y a ton corps ta peau tes pores nos râles tes oreilles et mon roc et il y a l'art de lézarder la roche l'art anar et hasardeux de raser la base pour embrasser le blizzard.

    Mon corps pour elle, nos corps nos peaux nos râles qui collent, scotchent s'engluent dans nos pores, la fusion des corps ça s'appelle.

    Ton corps contre le mien tes râles contre les miens tes pores contre les miennes, ton cor à mes oreilles et le hasard qui s'immisce pour baser nos rapports, il y a la roche contre laquelle nos bas se laissent aller et le lézard qui s'échappe pour nous laisser, il y a ta peau contre la mienne. Mon zob embrasse ton abricot. Là mon coco, tu vas très loin…

    Je plonge dans l'impudique. Je me défendrai en avançant que je ne parle pas de moi, je ne fais qu'écrire des mots que je tâche de faire sonner. Et je ne fais que tutoyer personne.

    Sur le corail et la roche se basent nos corps pour hasarder leurs peaux l'une contre l'autre, nos râles en choeur font battre nos corps et nos pores et font transpirer mes oreilles, tandis qu'encore tu es ma reine et qu'encore et en corps mon art de l'anarchie base le blizzard chaud de nos rapports. 

     

    Pour moi le bazar c'est du désordre, du bordel, du mouvement. La danse peut donc aussi être du "bazar corporel".

    D'ailleurs le bazar corporel c'est carrément de la danse.

    (d'où l'illustration de cette note)

     


    4 commentaires
  • Bazar. 

    Alors, à partir de bazar.

    Basse. Art. Bas. Lézard. Blizzard. Zarbi. Bizarre. Zanzibar. Hasard. Baston. Basque. Lard. Bateau. Abscons.

    Un blizzard zarbi tombant sur Zanzibar barre la route à un basque lézard qui au hasard s'attelle à un bateau pour prendre le lard et faire de l'art abscons. 

    Qu'est-ce qu'on se marre !…

    _______________________________________

    Putain, c'est vrai que c'est bien, Au revoir Simone. C'est exactement le genre de musique qui me "tient en haleine" lorsque je gratte un coup sur mon blog.

    C'est encore une de ces musiques qui te transporte, quelque-part, qui crée une atmosphère, une ambiance. 

    Belle musique.

    Un lézard à Zanzibar écoute Mano Solo crier qu'il taille sa route. Le hasard le pousse vers un blizzard mais l'Art le sauvera. Ou bien le lard. L'art dont nous parlons n'est que lardon dépourvu de baston. Et un lardon sans baston ben c'est pauvre. La baston ya qu'ça d'vrai. Caché dans le bastion monsieur Hasard s'apprête à quitter le bateau du destin.

    Monsieur Hasard sur le bateau du destin… Ya ptêt un truc à faire, là…

    Monsieur Hasard sur le bateau du destin joue à perturber le programme. Ah ah ! J'aime cette phrase… (mec auto-satisfait)

     


    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires